Rails - Nature - Patrimoine

40 ans de TGV en gare d'YVETOT…

Ce jour 17  septembre 2021 pour le 40è anniversaire de l'inauguration du TGV, Le 5316 qui relie Le Havre à Marseille traverse ici à vive allure et à l'heure du soleil levant d'un matin d'Automne la gare d'Yvetot.  Plus que du porte à porte, le TGV sait aussi faire du port à port. Seul train reliant la Manche à la Méditerranée et deux  des plus grands port français, il est dommage qu'il ait oublié depuis longtemps d'arrêter dans la capitale du Pays de Caux…

P1280229

 

Prodige de la technologie, outil multifonctionnel; TGV pèlerins (Lourdes) TGV neige (Sports d'hivers) TGV TER ( pour palier la pénurie provisoire des rames corail) etc....La Normandie à pris goût et acte de la mobilité moderne qui rapproche ses villes tout en préservant ses campagnes et son territoire rural. 

P1230044

P1230064

P1110041

P1240872

 

Un Pays de Caux, terre d'asile d'une génération de TGV qui choisira, après une brillante carrière et de bons services rendus à la société, d'y venir s'éteindre discrètement pour laisser la place à d'autres plus modernes mais moins émotionnelles. Ainsi, les pages d'une épopée se tournent laissant à l' é - Caux système intergénérationnel le soin d'entretenir un patrimoine ferroviaire inoubliable.

P1260863

 

17 septembre 2021

 

Posté par jeanmarie1957 à 11:12 - - Permalien [#]
Tags :


La ligne Glos-Montfort à Honfleur

Glos-Montfort - Quetteville - Honfleur (1/2), sectionnée à l'origine de la ligne de Evreux à Quetteville est toujours neutralisée à la circulation et sujette à des projets   pour sa remise en service dans le cadre de la relance du rail en Normandie. Une réouverture attendue pour réanimer une vallée enclavée au centre du triangle économique métropolitain formé par Le Havre, Caen et Rouen. Autopsie d'une ligne jalonnée de gares toutes reconverties grâce à l'ingéniosité et l'imagination de la population et du trésor inestimable qu'est son  patrimoine ferroviaire incomparable et, au besoin, encore exploitable…

Un tracé digne d'une balade bucolique au départ de Glos-Montfort  longeant la vallée de la Risle au gré des gares de ; Montfort- St Philbert; Appeville dit Annebault; Condé sur Risle; Corneville - St Paul; Pont-Audemer; Toutainville; St Maclou; Beuzeville et Quetteville. Balade sur une ligne qui pourrait redevenir une artère principale au sein d'un poumon économique au grand cœur et au passé médiéval reconnu mais encore inconnu.

1

 

Glos-Montfort ( PK 155.286)

2 

Glos-Montfort, station refermée aux voyageurs depuis 2019  avait le rare privilège d'accueillir des rodages de  locomotive sortant de révision des ateliers de Sotteville Quatre-Mares.  Ci-dessous, Un jour peu ordinaire, la marche en double des deux représentantes qui ont le plus  marqué la traction diesel de la SNCF, les CC65000 et CC72000.3

 

Gare témoin de la transition énergétique, vapeur - Diesel,

4

 

Le tableau indicateur des installations de Glos Montfort et le tracé de la VUTR vers Quetteville. ( + Honfleur)5

 

Bifurcation de la VUTR qui laisse sur sa droite la ligne à double voies Serquigny - Oissel.

6

 

Premier franchissement de la Risle peu avant la gare de  St Philibert sur Risle et sa ville sœur jumelée; Montfort sur Risle.

6 (1)

 

Montfort, son château médiéval, riveraine et refuge des kayakistes, un sport naturellement naturel,7

18

17

 

Montfort sur Risle et St Philbert sur Risle, communes reliées pour une même gare. Heureuse et très originale initiative de cette dernière  d'avoir traduit son nom en patois local. C'est du cru et de l'authentique Normand à savourer avec mode et ration…St Philibert sur Risle et son association < la chouque> est devenue le berceau de la langue normande….

8

 

A noter que Montfort sur Risle est la seule commune rurale de Normandie à posséder deux gares, Glos-Montfort (avec Glos sur Risle) et Montfort - St Philibert (avec St Philbert sur Risle ) PK 158.395

9

 

Une gare superbement transformée en une médiathèque communale et qui a su conserver son cachet d'antan et son panorama   industriel qui lui valait de desservir par un embranchement particulier une usine de fabrication d'aliments pour animaux. 10

  

Une usine  anciennement dénommée Duquesne Purina et symbole du cœur de l'activité de  St Philbert et pour laquelle un grand fabricant de modèle miniature à  eu la bonne idée d'immortaliser l'histoire en reproduisant le wagon spécialisé pour le transport alimentaires et dont le cartouche mentionne la gare de St Philbert sur Risle comme gare d'attache. ( la gare d'attache étant le lieu de base des wagons ) Anecdote qui prouve au besoin l'intérêt social et la renommée économique que le site de St Philbert véhiculait.

11

 

La firme locale et son célèbre damier rouge et blanc,15

12

 

Un embranchement connecté à la ligne unique et qui obligeait les trains de desservir l'établissement en entrant et en sortant, après un probable tète à queue de la locomotive, par refoulement et manœuvre jusqu'en gare. Les rails de la biffure sont encore visibles dans les ronces et sur le chemin du PN 6.

13

14

 

Second franchissement de la Risle en sortie de St Philbert; Le pont Joly caractéristique dans son environnement  verdoyant.16

6 (2)

 

Le village de Appeville dit Annebault (gare: PK 160.608) station suivante au droit du PN 10 en rive proche des étangs et son église du XIIIe siècle classée au titre des monuments historiques sont autant de curiosités locales attractives.

19

Capture annebault

20

 

Un site industriel aux abord de l'ancienne gare, des produits lourds de carrières encombrant acheminés par la route,

21

 

Un quai redressé… avant la fermeture au trafic voyageur et une  vue <plongeante> sur les étangs que la ligne longe entre Appeville et Condé sur Risle, la gare suivante,

22

 

La Risle n'est pas loin et la ligne comme et la route accolées offrent aux cyclotouristes un panorama incontournable sur la vallée.

23

 

Anecdotique, un vestige...le PK 161, seul au milieu de nul part...et qui attend qu'on lui prédise un avenir.

24

 

La gare de condé sur Risle (PK 162.066), petit village blotti autour de sa gare qui à conservé elle aussi un quai redressé avant sa fermeture encadrant avec Appeville sa voisine des étangs à perte de vue.

25

26

 

Coté église et vue sur la portion de voie la mieux conservée de la ligne, un petit havre de paix....qui pourrait accueillir un vélorail.27

 

Corneville sur Risle (PK 165.559)et ses célèbres cloches héritage de son opérette < les cloches de Corneville > datant du siècle dernier et de l'époque où, faut-il l'envisager, faisait venir des nombreux visiteurs par le train.

28

29

 

Un < vapeur > Tender en avant se dirigeant vers Glos-Montfort et la nostalgie des années des trains de plaisirs intergénérationnels...

30

 

Vestige local, le bâtiment habitant en bordure de la vois l'épicerie et le café de la gare et son épicerie. ..

31

 

Pont-Audemer (PK 170.920), dite la < Venise Normande > citée lacustre Normande, ancienne gare à marchandises et témoin de nombreuses manifestation ferroviaires rappelant  à nos bons souvenirs l'usage essentiel du train.

32

 

Un tracé en plein cœur d'une zone industrielle et artisanale d'une grande densité. Un potentiel fret, à n'en pas douter, susceptible de relever l'intérêt majeur de rouvrir la ligne et de recréer des embranchements particuliers.

33

34

35

36

 

Un guichet sans train ! mais pas sans clients venant ici pour retirer des billets en dehors des cohues des gares traditionnellement desservies par les trains. Le confort des usagers a valu à ce guichet de réaliser des chiffres d'affaire plus qu'honorables. La ville et ses voyageurs adeptes du train regrettent toujours sa disparition,

37

 

L'ancienne plateforme de l'embranchement des papeteries, du port et des  tanneries de Pont-Audemer, transformée en rond point.
38

 

Toutainville (PK 174.617)et sa reconversion dans l'oraison ! Ici un jour de remplacement d'un segment de voie sur la plateforme routière du PN. A Toutainville on a peut-être inventé la double voie superposée…Et ca c'est unique !

39

40

 

St Maclou (PK 178.260) un jour de remplacement des rails en vue de prolonger sa vie de la voie et de la maintenir praticable pour l'autorail touristique de l'association Pontaurail reliant à bord d'une X 2400 de 800 chevaux, Pont-Audemer à Honfleur et qui à remis en valeur l'intérêt touristique du chemin de fer d'hier et ses avantages pour le climat de demain.

41

42

 

Le pont de St Maclou et la redoutée pente vers Beuzeville qui obligeait certains trains d'agrégats de couper le convoi en deux morceaux et de les acheminer l'un après l'autre sur le port d'Honfleur. Un relief panoramique  haut en couleur !

43

 

Curiosité locale, le PN 47 situé sur la commune du Torp, affiché comme un nom de rue, il fait partie de ruralité lui aussi.44

 

Beuzeville Eure (PK 183.791), gare transit pour les trains vers Honfleur et pour des dessertes de trains de ravitaillement à l'entrepôt embranché mais inactivé d'une grande marque de distribution alimentaire. L'arrêt de la desserte en 2008/2009 signera l'arrêt total de l'usage de la gare ouvrant toutes grandes les portes aux routiers....Le goudron polluerait-il moins que le ballast ?45

46

 

Point anecdotique sur  le pont de la route de Pont l'Evêque, entre Beuzeville (27)  et Quetteville (14) marquant l'ancienne frontière des deux Normandie ferroviaires (haute et basse) La ligne Evreux (Glos-Montfort ) - Quetteville étant la seule et dernière de la région à faire valoir sa double régionalité, symbole de la réunification.

47

 

Quetteville bifurcation (PK 187.145), terminus de la ligne d'Evreux et connexion à celle de Lisieux à Honfleur au PK 220.700 vers. Honfleur. (Proximité du tunnel de Quetteville, le plus long de Normandie avec ses 2900 mètres et dont la légende dit que durant la seconde guerre mondiale, les troupes allemandes y cachait un train canon  qui ressortait la nuit  sur les hauteurs de Beuzeville pour bombarder au large…

51

48

49

50

 

Curieuse coïncidence ou signe prémonitoire de l'évolution des transports qui vaut à Beuzeville et Quetteville, anciennes gares ferroviaires, d'être devenues, par la volonté dénaturée des hommes, deux gares de péages routières…

53

 

De Glos-Montfort à Quetteville, le voyageur pourra y trouver un panorama unique en Normandie capable, avec le retour du rail, de relancer le développement économique et touristique d'une vallée orpheline de son  du train. Entre St-Philbert et son usine, Appeville et Condé sur Risle et leur domaine lacustre et zones humides inestimables; Corneville sur Risle et son carillon d'opérette mondialement connue; Pont-Audemer, la célèbre Venise Normande et sa zone d'entreprises traversée par  le chemin de fer;  St Maclou pour sa vallée pédestre et sa plateforme à containers;  Beuzeville et sa base de distribution alimentaire et sa proximité sociale avec Honfleur; Quetteville, paradis des randonneurs, etc. ….Le fret et le voyageur y trouveraient là une politique écologique  bienvenue. Et, qu'en dépit des deux gares de péages autoroutières un péage ferroviaire serait moins couteux pour les collectivités. N'est-il pas maintenant urgent de redonner sa chance au rail et de tourner la PeAGE en sa faveur ?

 

Mars 2021

pour info

le littorail normand

De Paris à la mer, la Normandie et son chemin de fer ont toujours attiré les voyageurs vers les terres et le littoral. Entre rail et gouvernail, nature et culture, le patrimoine ferroviaire est un acteur majeur des territoires et des valeurs humanitaires.

http://littorailnormand.canalblog.com
la vie des gares , la vie des rails...

Ce blog, se veut être un autre Re'Gare sur le reseau ferroviaire des chemins de fer français, la vie de son patrimoine, ce qu'il est devenu et ce qu'il pourrait peut-être devenir...car, sans les gares, c'est la vie qui déraille !

http://seinoz.canalblog.com



 

Posté par jeanmarie1957 à 10:57 - - Permalien [#]
Tags :

Les trains de Valliquerville (76)

Valliquerville, petit village dans la banlieue de Yvetot présente une particularité assez rare pour ne pas la citer. La commune est traversée de bout en bout et dans sa plus longue largeur d'Est en Ouest,  par la voie de chemin de fer Paris - Le Havre en parallèle de la route nationale reliant  Rouen au Havre elle aussi arpentées sur cinq kilomètres d'une extrémité à l'autre de son territoire. Une commune et ses habitants qui vivent au rythme des trains qui la séparent en son milieu approximatif, laissant au nord une contrée agricole et au sud une zone urbanisée et habitée.

Balade au gré des circulations ferroviaires au cœur d'une commune accessible via la proche gare d'Yvetot, balise de départ de cinq  points remarquables qui s'étendent du Kilomètre 178 au kilomètre 183,  fin du territoire Valliquervillais pour une vue sur les trains;

P1220220

capture PK

 

Valliquerville, un patrimoine local peu commun, son église du 13e siècle et son puits artésien. La mairie au centre du bourg et proche de la voie ferrée et de la route 6015; La ligne de chemin de fer est jalonnée de 5 ponts-rail, 2 ponts-route et 1  passage à niveau  répartis sur les 5 kilomètres parcourus par une diversité des matériels des plus étoffée du réseau ferré normand actuel. Des milliers de tonnes de marchandises de France et du monde entier y croisent des milliers de voyageurs...de Normandie et d'ailleurs…2

3

 

Plan de la commune éditée par la municipalité;

P1240998

 

Le quartier de la Corderie frontalier avec la ville d'Yvetot sur viaduc de l'Hospice;5

P1240096

 

Le PK 178 aux portes d'Yvetot et ses nouvelles installations des pôles de santé,6

7

7

 

Le PN 58, avec le Colza comme symbole du futur bio carburant ferroviaire...9

10

11

 

Le pont de la route de la Carpenterie, balcon sur la commune et promontoire sur le rail d'où on peut apercevoir simultanément le clocher du village et celui de la ville d'Yvetot

12

13

P1240214

 

Le TGV Le Havre - Marseille matinal et ponctuel,14

15

16

17

 

Curieuses similitude entre les voies de chemin de fer et celles des chemins de terre…

18

 

L'horizon et le clocher de l'église visible d'un peu partout de la ligne,

14

15

16

 

Le Train, c'est ' vachement bien ' dit-on !

21

P1240829

 

Les Trains de containers capables de remplacer entre 30 et 40 camions sur la route d'à coté...

P1260774

22

23

 

Le PK 179

24

25

 

Le Pont-rail de la route de la petite Carpenterie,26

27

27

28

 

Le PK 180 dans le quartier des Viviers,

29

Le viaduc d'Auzebosc,

30

31

32

32

34

35

36

 

Un train de proximité longeant le quartier des Viviers,

37

38

 

Un des châteaux de Valliquerville, décor surréaliste pour le train mais bien réel,

39

 

Le PK 181

40

41

 

Le pont -rails de la route du Bosc Renault, 

42

44

 

Le pont-rail de la route du petit champs d'Oisel,

45

46

47

 

Le quartier du centre bourg et la route vers la mairie vu du pont de Valliquerville,

48

 

Passage devant l'église d'un train Fret et le restaurant l'Arlequin,

49

52

 

Panorama lointain de la géographie de la ligne formant ici un S parcouru par le nouveau train NOMAD OMNEO,

53

54

 

Le viaduc Hardy dans le  quartier du Mauny (chemin d'exploitation)55

P1220288

56

 

Le PK 182

57

 

Le point d'écartement de la ligne et de la route, concurrentes en la matière…  qui se suivent mais qui ne se ressemblent pas !

58

59

 

Le viaduc du Parc (chemin d'exploitation) et dernier ouvrage d'art de la commune,60

 

Le PK 183, au niveau du lieu dit 'Le Poteau', qui marque la fin de la commune et ses 5 kilomètres de voies ferrées !

61

P1220256

 

Sans oublier l'église, monumentale et visible de partout et qui ne peut qu'attirer l'œil du  voyageur et du connaisseur! Le train, ce merveilleux mode de transport pratique pour découvrir la culture et les cultures….

P1250187

P1220237

50

 

A suivre prochainement; Valliquerville 2/2...

Mai 2021

Posté par jeanmarie1957 à 19:54 - - Permalien [#]
Tags :

Argentan, un dépôt en bilan.

Argentan, ancien bastion du rail de la région Basse-Normandie, titulaire d'un dépôt et d'un foyer, aujourd'huis devenus des vestiges. Regard sur un passé ferroviaire qui anima toute une ville et ses quartiers, et qui doucement à disparu victime de la rentabilité financière vers laquelle - l'argent tend - sinon d'un grand dépôt (de bilan...)

 

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

 

Une oeuvre accrochée dans la salle à manger du foyer des conducteurs reproduisant le centre historique de la ville d'Argentan. Le ferroviaire partout où il passe à toujours inciter  la culture cheminote dans le respect de l'Art, j'entends !

juin 2020

 

 

 

Posté par jeanmarie1957 à 04:40 - - Permalien [#]
Tags : ,

Les Loges , une gare qui ne se tarie pas d'éloges...

Les Loges - Vaucotte sur Mer, une ancienne gare de la ligne qui reliait la gare des Ifs à Etretat. Réhabilitée en station de vélorail pour descendre entre les falaises vers le théâtre d'Arsene Lupin, cette gare nous rappelle l'ambiance des années 1950 comme si nous y étions hier. Petite gare à voir absolument, pour vivre des sensations ferroviaires qui sont maintenant du passé,..

 

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

 

Un petit chemin de fer qui permet aux touristes de visiter Etretat sans supporter ses embouteillages saisonniers... Falais'y penser !

juin 2020

 

Posté par jeanmarie1957 à 17:56 - - Permalien [#]
Tags : ,


Les BB 63000, machines universelles...

Les BL, plus connues sous le nom du constructeur Brissonneau et Lotz, étaient des bonnes à tout faire du parc diesel de la SNCF et autres réseaux étrangers. Petit échantillonnage de certaines d'entre elles en Normandie...

 machines en attente de démolition aux cotés d'une d'entre elle en sortie de révision ! (1998)

img047

img048

3

 

Marche de rodage en gare d'Elbeuf St Aubin (1996)

4

 

Révision d'une machine appartenant au Mines de Potasses d'Alsace (QM 1993)

6

 

Rodage de la N7 des MDPA Motteville 19925

 

Travaux RVB et concentrations des machines des EP à Motteville (19914)

7

 

Passage du train du PVC Glos-Montfort - Honfleur en gare de St Maclou  (2004)

8

 

Les BB 63000, des machines universelles à faire tout...et tous à faire unis vers elles !

juin 2020

 

Posté par jeanmarie1957 à 10:36 - - Permalien [#]
Tags :

Lisieux une gare d'hier pour demain...

La gare de Lisieux, la plus centralisée de la région Normandie entame une grande métamorphose de ses installations pour la plupart qui disparaîtront avec la modernisation du site. Retour nostalgique et insolite sur le patrimoine ferroviaire et spirituel le plus authentique du Pays d'Auge. A Lisieux l'avenir ne sera pas en retard...

DSCN1980

 

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

Lisieux au coeur du Calvados, un sanctuaire du rail qui va de l'avant, pas qu'en sa Basilique...

juin 2020

 

Posté par jeanmarie1957 à 22:05 - - Permalien [#]
Tags : ,

Amiens, un dernier bastion du Nord

Le dépôt d'Amiens, annexe de Longueau, un dernier grand bastion de la traction autonome du nord de la France. Relais diesel, école infra et atelier du matériel s'y côtoyaient pour faire d"Amiens une place forte stratégique de la région Nord au pied de la tour d'Auguste Perret. Mais Picardie rime avec nostalgie,...

 

1

2

3

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

 

27

28

29

30

31

32

 

Un bus, quoi donc d'extraordinaire sinon que c'est peut-etre le P't' ICAR dis ?...

juin 2020

Posté par jeanmarie1957 à 23:22 - - Permalien [#]
Tags :

CC 65001, le dernier sous-marin de Quatre-Mares

La CC 65001, sauvée de la ferraille par le musée du train de Mulhouse (cité du train maintenant) lors de sa restauration aux ateliers de  Quatre-Mares. De La Rochelle à Mulhouse en passant par Sotteville,hommage  au dernier premier grand diesel de ligne sortie en 1956/1957. En gare de Glos-Montfort, un jour historique pour sa réputation par la passation des pouvoirs entre < les grandes roues> du parc diesel de la SNCF.

01

2

2

3 (2)

5

3 (1)

3

4

5

6

 

Hommage aux cheminots qui ont contribué à faire de cette oeuvre une légendaire mémoire du rail...

Juin 2020

Posté par jeanmarie1957 à 21:54 - - Permalien [#]
Tags :

Saint Valéry en Caux, un terminus terminé,

Saint Valérye en Caux, station balnéaire de la Seine Maritime (76) devenue, après sa fermeture définitive au trafic ferroviaire, un batiment de service au public. heureuse initiative de la municipalité qui sauvegarde ainsi un immeuble riche d'une histoire liée aux trains des loisirs de la mer et plus tard, de la construction de la centrale EDF de Paluel, sa voisine. Retour sur des vestiges dont il n'est malheureusement point utile de monter sur les hautes falaise d'Alabatre, pour en ressentir quelques vertiges....

1

2

3

 

 

P1220549

P1220544

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

14

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

P1220546

26

27

 

Saint Valéry en Caux, entre balnéaire, nucléaire et ferroviaire, la gare aura vécu <l'effet-mer> ...

Juin 2020

 

 

 

Posté par jeanmarie1957 à 11:11 - - Permalien [#]
Tags : ,